Brest

Quimper

Morlaix

Saint-Brieuc

Vannes

Rennes

Trophées valorisation : 4 chercheurs récompensés

Le
UBO toutes composantes
laureats_Valo2

C'était le 30 novembre à Brest, la Société d’Accélération du Transfert de Technologie (SATT) Ouest Valorisation a decerné ses trophées annuels.

Quatre chercheurs de l'UBO ont ainsi été récompensés pour leurs travaux :

- Fabienne GUÉRARD, du Laboratoire des Sciences de l'Environnement Marin - LEMAR (UMR 6539) a reçu le prix "Transfert" pour le règlement de copropriété valant licence suite au projet BrainBooster

- Christophe JAMIN et Patrice HÉMON du laboratoire Lymphocytes B et Autoimmunité - LBAI (UMR 1227) ont reçu le prix "Transition"  pour la plate-forme HYPERION.

-Claire HELLIO du Laboratoire des Sciences de l'Environnement Marin - LEMAR (UMR 6539) a reçu le prix "partenariat" pour le projet CORSAIR

 

À propos des projets récompensés

Le projet BRAINBOOSTER

Fabienne Guerard, Professeure des Universités à l’Université de Bretagne Occidentale, et son équipe, au Laboratoire des Sciences de l’Environnement Marin (LEMAR UMR 6539) de Brest, travaillent avec de multiples partenaires (publics et privés) au développement d’un nouvel ingrédient de santé innovant en faveur du bien vieillir. Cet ingrédient innovant trouve sa source dans les co-produits de sardines. Ils contiennent, entre autres, des lipides marins connus pour leurs propriétés dans l’amélioration du fonctionnement du cerveau, notamment les aspects mnésiques (lié à la mémoire).
01/12/2022 2/3
Un essai clinique vient d’être lancé afin de confirmer, sur l’Homme, les effets positifs de cette innovation. De nombreux industriels sont intéressés et déjà dans l’attente des derniers résultats, pour envisager sérieusement la commercialisation de cette biotechnologie.
« J’ai toujours été attirée par la collaboration avec des partenaires industriels. Mon défi a été d’établir un continuum entre une recherche fondamentale et les applications de cette recherche permettant d’aller chercher des contrats pour financer mes travaux. Je suis très honorée de recevoir ce prix qui est une belle reconnaissance du travail de notre équipe. » déclare Fabienne Guerard.

Le projet CORSAIR

Le projet CORSAIR est né d’une collaboration entre Claire Hellio, Professeure des Universités à l’Université de Bretagne Occidentale, et Paule Salvin, maitre de conférences à l’Université des Antilles. Il rassemble de multiples partenaires, publics et privés, avec pour premier objectif de mesurer l’impact négatif des échouages d’algues sargasses. Le deuxième objectif est d’identifier différentes voies de revalorisation possibles de cette biomasse. Les algues sargasses, présentes en masse sur l’arc antillais, sont un véritable fléau. Elles émettent de fortes quantités de soufre (dans l’eau et dans l’air) lorsqu’elles se dégradent entrainant ainsi des corrosions accélérées des surfaces en mer et en milieu terrestre. Le projet CORSAIR permettra d’empêcher les échouages de sargasses et de les utiliser, à l’inverse, pour renforcer les surfaces, comme par exemple les coques de bateaux.
« Nous avons toujours été énormément soutenus par la SATT Ouest Valorisation que ce soit sur la mise en contact avec des partenaires, la rédaction d’accords de consortium, la gestion de la propriété intellectuelle… Ce prix représente une vraie reconnaissance du travail de l’équipe, nous sommes très fiers » affirme Claire Hellio.

La plate-forme HYPERION

Elargir le champ des connaissances concernant le nombre, le fonctionnement et les interactions entre cellules à l’intérieur d’un tissu ou d’un organe permettrait d’ouvrir la voie à des diagnostics plus rapides, et à la mise en oeuvre de solutions thérapeutiques plus précises et plus efficaces pour lutter contre les maladies auto-immunes et les cancers. Ce sont les sujets d’étude menés par le laboratoire LBAI (Lymphocytes B, Autoimmunité et Immunothérapies – UMR 1227) à travers la plate-forme HYPERION, un projet porté par Christophe Jamin, chercheurs et Patrice Hémon, ingénieur de recherche. Cette plate-forme technologique a pour vocation de contribuer à mener à bien des projets de recherche fondamentale ou clinique dans les domaines de la cancérologie, de l’auto-immunité, de la transplantation… Elle propose également différentes prestations centrées sur la cytométrie de flux, le tri cellulaire, la cytométrie de masse classique ou en image. La Plate-forme HYPERION place le site brestois à l’avant-garde de la médecine de précision.
« Ce prix est très important pour chacun des membres de la plate-forme HYPERION. C’est une reconnaissance des efforts fournis depuis 2 ans et demi maintenant pour réussir à nous structurer efficacement, avec pour objectif de pouvoir faire bénéficier de ces technologies de pointe au monde de la recherche, publique comme privée. Ce prix nous conforte également dans notre volonté de poursuivre cette dynamique sachant que nous pouvons compter sur le soutien de nos tutelles et de la Région Bretagne » déclare Christophe Jamin.

 

 

À propos de Ouest Valorisation

Depuis 2012, la SATT oeuvre chaque jour à être le pont entre la recherche publique et le monde socio-économique. Elle simplifie et professionnalise le transfert des innovations issues de la recherche académique française vers les entreprises. L’équipe de Ouest Valorisation, à l’écoute des laboratoires de recherche publics en Bretagne et Pays de la Loire et des entreprises, propose une offre de services complète et sur-mesure.
Plus d'info sur la SATT sur leur site internet.